The news is by your side.

Menaces RNBC : Les FAR fins prêts

0 315

La Compagnie d’intervention NRBC des FAR de Kénitra s’est distinguée lors d’une cérémonie marquant l’achèvement d’un programme de six ans axé, en collaboration avec les États-Unis, sur les menaces NRBC.
Quelque 40 militaires de cette unité, dont des personnels féminins, ont reçu des certificats d’aptitude et de reconnaissance délivrés par les États-Unis, devenant ainsi « pleinement capables » d’assurer les missions de lutte contre les menaces NRBC.
Le Programme de coopération, d’une valeur de 16 millions de dollars, initié par l’Agence des États-Unis de la Réduction des Menaces en matière de Défense (DTRA), a contribué à la formation de la Compagnie NRBC des FAR dans la détection, l’identification et la sécurisation des risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires, en utilisant les équipements les plus avancés disponibles.
Lors de cette cérémonie présidée par le Général de Brigade Abdeljalil Ennafaa, Inspecteur de l’Arme du Génie, et à laquelle ont pris part David Greene, Chargé d’Affaires auprès de l’Ambassade US à Rabat, ainsi que d’autres personnalités diplomatiques et militaires, le Capitaine Yassine El Khadiri, Commandant la Compagnie NRBC de l’USS des FAR, a présenté le film du programme de formation qui s’est étalé de 2014 à 2021.
« Les relations entre les États-Unis et le Maroc ne cessent de se raffermir, et notre relation militaire exceptionnelle n’a fait que se renforcer dans les semaines et mois récents, grâce aux programmes conjoints de formation comme celui-ci », a déclaré à la presse D. Greene en marge de cette cérémonie.« Les FAR sont capables de se déployer rapidement à l’intérieur du Maroc et à travers la région pour faire face à ce genre de menaces, notamment la prolifération des armes de destruction massive, les accidents industriels et les catastrophes naturelles », a fait savoir le Chargé d’affaires tout en se déclarant « fier » de cette coopération bilatérale visant à renforcer les capacités des FAR.« Cette activité n’est qu’une partie de la coopération forte liant les deux pays sur tous les niveaux, y compris la sécurité au Maroc, dans la région et dans le monde entier », s’est-il félicité.
La Compagnie NRBC des FAR continuera à établir des partenariats avec des organismes américains, y compris le Programme de Partenariat de la Garde Nationale de l’UTAH, l’OTAN et les autres pays africains tels que le Sénégal et le Kenya qui ont tous les deux complété le Programme de coopération en matière de sécurité pour la lutte contre les armes de destruction massive.
A rappeler que les FAR et l’US Army ont conclu, cette semaine, un important exercice de planification des catastrophes, doublé d’un programme de formation de quatre semaines sur la gestion des risques d’explosion, a indiqué jeudi l’Ambassade US à Rabat, soulignant la « force continue » du partenariat militaire liant le Maroc et les États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.