Mer de Chine : « Le berceau de la guerre» ?

0
La Chine a livré un feu nourri de critiques contre la décision de la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye qui avait statué que Pékin avait « violé les droits souverains des Philippines ». Liu Zhenmin, vice-ministre des Affaires étrangères a qualifié le jugement rendu par la CPA de «papier bon à jeter». «Ne faites pas de la mer de Chine méridionale le berceau de la guerre», a ajouté ce responsable chinois, fustigeant le fait que les juges chargés de l’affaire à la CPA n’étaient pas asiatiques et ne pouvaient donc pas comprendre le dossier. Mercredi, pour mieux marteler la souveraineté chinoise sur les territoires contestés, la chaîne d’Etat CCTV a diffusé des images de deux avions de ligne (Southern airlines et Hainan airlines) se posant sur le récif Mischief des Spratleys.
Le diplomate Liu Zhenmin a également défendu l’idée que son pays avait le «droit» d’instaurer une Zone d’identification de la défense aérienne (Adiz) dans la région autour des archipels Spratleys et Paracels. «La nécessité éventuelle d’en établir une en mer de Chine méridionale dépend du niveau de menace que nous subissons.»
A Washington, l’ambassadeur chinois Ciu Tiankai s’est déclaré pessimiste sur les conséquences du jugement. «Cela va certainement intensifier les conflits et même la confrontation», a-t-il dit.
Taiwan a décidé l’envoi d’un bâtiment de guerre en direction de Taiping dans les Spratleys. Lors d’un discours aux soldats taïwanais retransmis à la télévision, la nouvelle présidente Tsai Ing-wen a critiqué le jugement, «en particulier la qualification de l’île de Taiping, [qui] porte gravement atteinte aux droits de notre pays sur les îles de la mer de Chine méridionale et leurs eaux territoriales».
De son côté, l’Indonésie qui n’a pourtant aucune dispute territoriale avec Pékin a annoncé qu’il allait renforcer son dispositif sécuritaire. Des bateaux de guerre, un chasseur F-16, des missiles sol-air, un radar et des drones vont être déployés autour des îles Natuna, un archipel situé entre la péninsule de Malaisie et l’île de Bornéo.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus