The news is by your side.

Migrants clandestins : Violentes échauffourées près de Nador

0 84

La presse espagnole qui relate ces incidents indique qu’entre 400 et 700 migrants se cachaient dans certaines forêts, à une vingtaine de kilomètres de Melilla et étaient «prêts à mener des assauts» pour franchir la frontière.

Des sources proches du dossier ont confié à La Razon que les migrants ont utilisé une violence inhabituelle contre les agents marocains, qui ont réussi à repousser les attaques et à contrôler la situation. «Les migrants subsahariens, majoritairement de nationalité burkinabé, sénégalaise et soudanaise, ont attaqué les forces marocaines avec violence, lançant des pierres et dressant des barrières pour que les agents marocains ne puissent pas avancer», signale-t-on.

Le journal récise que certains des agents blessés ont été transférés à l’hôpital Hassani de Nador, où ils sont toujours hospitalisés. Durant le week-end, une forte présence des forces de l’ordre marocaines a été observée près de la frontière séparant le Maroc de Melilla. «L’action des Forces de sécurité marocaines doit s’inscrire dans le nouveau climat de collaboration entre les deux pays», conclut-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :