The news is by your side.

Ministère de la culture et de la Jeunesse et des Sports: Chef de cabinet ou ministre ?

274

Malgré la dénonciation de l’ingérence de chef de cabinet par les syndicats voire par plusieurs fonctionnaires au département de la culture comme à celui de la Jeunesse et des Sports, le ministre Hassan Abayba fait la sourde oreille et cautionne les dérapages de son très controversé chef de cabinet dont le profil ne correspond pas à la mission dont il a été chargé. 

Récemment, il s’est même permis le luxe de tenir une réunion avec le président de la Fédération Nationale des Colonies de vacances en osant même prendre des décisions. Sans vergogne, un communiqué a été rendu public illustré par une photo devant la stupéfaction de tout le monde.

L’immixtion de ce chef de cabinet, un fdouli qui fourre son nez dans tout ce qu’il ne regarde pas est une violation de l’article 29 du décret relatif à l’organisation et à la conduite des travaux du gouvernement et au statut de ses membres. Dans cet article, on lit en substance : ‘’(…) les membres de cabinet sont chargés, pour le compte du membre du gouvernement dont ils relèvent, de réaliser les études et de procéder au règlement des questions revêtant un caractère politique et réservé(…)’’.

Le texte est donc clair et un chef de cabinet ne peut représenter le ministère pour en décider ni à s’immiscer dans tout ce qui relève de la gestion administrative et financière.

L’article 29 de ce décret exige des ministres de s’attacher les services d’un chef de cabinet ‘’ connu pour sa compétence, expertise et probité’’. Le chef de cabinet de Hassan Abayba est loin d’être le profil qui a ses trois qualités.

On croit savoir que ce chef de cabinet aurait même été reconverti en expert juriste suite à un appel à candidatures dont les résultats sont escamotés tout comme l’appel à candidatures pour recruter un expert ès finances. Qu’en pense Monsieur le chef du gouvernement, Saâd Eddine Outhamni, qui a accordé une dérogation à Hassan Abayba pour pourvoir à ces deux postes dont le salaire mensuel est 50.000, dhs. La spéculation va bon train en l’absence d’un communiqué qui rend public le nom des candidats retenus suite à cet appel à candidatures !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :