The news is by your side.

Mise en place de la coalition gouvernementale : Les tractations démarrent pour de bon

138

Les consultations politiques pour la formation de la future coalition gouvernementale devant aller au charbon durant le prochain quinquennat ont démarré sur les chapeaux de roues.
Après la nomination par le Roi Mohammed VI, vendredi 10 septembre, le Président du RNI comme chef du gouvernement désigné chargé de former le nouvel exécutif après que son parti ait remporté haut la main les élections législatives du 8 septembre, ce dernier vient de commencer les pourparlers avec les partis politiques.
Au siège du RNI, A. Akhannouch, en compagnie de quelques membres de son bureau politique, a reçu A. Ouahbi, S.G du PAM, arrivé deuxième aux législatives (87 sièges), accompagné de Fatima Zahra Mansouri, présidente du Conseil national.
A l’issue de cette rencontre, A. Ouahbi a annoncé avoir « échangé des idées sur la possibilité d’une alliance (RNI-PAM) et la possibilité d’une action commune à l’avenir ». Le patron du PAM, a déclaré avoir « reçu des signaux positifs du chef du gouvernement nommé par le roi Mohammed VI ». « Nous avons le sentiment que les choses iront mieux », a-t-il indiqué.
A. Akhannouch, a poursuivi sur sa lancée en rencontrant Nizar Baraka, Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal,. « J’ai eu une rencontre avec M. le chef du gouvernement désigné pour discuter d’un sujet fondamental pour notre pays à savoir les consultations pour la formation du prochain gouvernement et de la future majorité gouvernementale. C’était une occasion de débat, d’un débat réel basé sur un esprit nationaliste, mais également sur la forte volonté de faire de cette étape pour notre pays, une étape pour interagir avec les attentes des citoyennes et des citoyens ainsi que pour reconquérir leur confiance, mais aussi une étape pour bâtir l’avenir à partir du Nouveau Modèle de développement », a indiqué aux médias N. Baraka.
L’ancien ministre de l’Économie et des Finances a assuré que l’offre présentée par le Chef du gouvernement désigné sera soumise aux organes décisionnels du parti pour examen, soit le Conseil national.
N. Baraka n’a pas manqué de souligner que l’alliance avec le RNI se fera sur la base des programmes électoraux des partis qui devront constituer la future majorité. « Il y aura également des consultations importantes avec les parties prenantes et le chef du gouvernement au sujet du futur programme gouvernemental afin qu’il ait intégration de nombreux engagements que nous avons pris dans le cadre des programmes électoraux des partis qui formeront, avec la volonté de Dieu, la majorité gouvernementale », a-t-il précisé.
A. Akhannouch a également reçu Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), qui était accompagné par Habib El Malki.
Après les discussions d’une demie heure chrono, D. Lachgar, dont le parti a remporté 35 sièges lors du scrutin du 8 septembre, a indiqué qu’il y avait « des consultations préliminaires autour de notre vision sur la situation au niveau national et international, et autour de ce qui est sujet d’intérêt pour le peuple marocain et pour notre pays dans ce contexte précis ».
« C’était également l’occasion pour insister auprès du chef du gouvernement, que ce que nous avons fait ensemble, RNI et USFP, sous les directives royales, pour servir notre pays, nous sommes à l’USFP toujours prêt à donner encore plus pour réussir le nouveau modèle de développement dans notre pays », a conclu le chef de file des socialistes.
Par la suite, A. Akhannouch a reçu Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement populaire (MP), sanglé par Mohamed Ouzzine.
M. Laenser a déclaré à l’issue de cette entrevue qu’il était « venu féliciter le Chef du gouvernement désigné, de la confiance qui lui a été accordé par le peuple et le Roi Mohammed VI. Puis, pour écouter son avis sur la manière avec laquelle il souhaite travailler pour composer le gouvernement ». « Bien évidemment, nous lui avons présenté notre point de vue. Les consultations vont se poursuivre. Tout ce qui est utile et important pour notre pays reste notre priorité. C’est un bon signe et on espère que notre pays sortira vainqueur et réussira avec le nouveau gouvernement qui sera conduit par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch« , a conclu le SG du M.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :