The news is by your side.

Mokhtar Belmokhtar sévirait en Libye : La preuve par son épouse…

16
En Libye, le ministère de l’Intérieur a annoncé l’arrestation d’une des épouses de Mokhtar Belmokhtar. Son nom vient d’être révélé, par la Direction générale du comité libyen pour la lutte contre le terrorisme, un organe qui dépend du gouvernement intérimaire basé dans l’est de la Libye. Il s’agit d’Asma Keddoussi, une Tunisienne de Sidi Bouzid, une ville au sud du pays. Des photocopies de ses papiers d’identité ainsi que du faux passeport qu’elle avait en sa possession ont été publiées sur internet par le ministère de l’Intérieur libyen.
Lors de son arrestation, elle était en voiture près de Syrte et se rendait à al-Jofra dans le désert. Les mêmes sources indiquent que le chauffeur du véhicule est un contrebandier qui aurait touché une importante somme d’argent pour l’accompagner, elle et une autre djihadiste tunisienne. Le ministère de l’Intérieur révèle qu’Asma Kaddoussi était suivie depuis son arrivée à Derna dans l’est du pays. Une ville où elle s’était rendue pour accoucher et où les djihadistes continuent à livrer combat contre l’armée du maréchal Haftar.
Le fait qu’elle soit de nationalité tunisienne et sans mari l’accompagnant a mis la puce à l’oreille des autorités libyennes. De plus, Asma Kaddoussi serait recherché en Tunisie pour crimes terroristes. Elle constitue une mine d’information, car elle serait en rapport étroit avec plusieurs dirigeants d’al-Qaïda au Maghreb islamique, affirment les autorités libyennes.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :