The news is by your side.

Monkeypox : Un cas officiellement établi au Maroc

0 212

« Dans le cadre du dispositif national de vigilance et de surveillance épidémiologique, et en application de sa politique de communication, le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale annonce à la connaissance de l’opinion publique que, le jeudi 2 juin 2022, le premier cas confirmé de Monkeypox a été enregistré », a indiqué le ministère dans un communiqué. Et de préciser qu’il s’agit d’un cas en provenance d’un des pays européens qui était suivi dans le cadre du protocole établi depuis le lancement de l’alerte sanitaire mondiale.

Le ministère explique que l’état de santé du patient est « stable et n’est pas préoccupant » et qu’il reçoit actuellement des soins de santé et « est pris en charge conformément aux procédures sanitaires approuvées ».

Les cas contact de cette personne sont sous surveillance afin d’éviter la propagation du virus et de tomber dans le scénario d’une épidémie. Le ministère explique que ces personnes ne présentent « aucun symptôme » pour le moment et que des mesures seront prises conformément aux normes nationales et internationales de sécurité sanitaire.

Par ailleurs, le Maroc a notifié l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les responsables du Règlement sanitaire international du pays d’origine des résultats d’analyses et de la présence de ce cas au Royaume. « Le ministère de la Santé et de la Protection sociale continuera à communiquer avec l’opinion publique nationale, et à l’informer de toutes les évolutions, comme il le fait depuis le début de cette alerte sanitaire mondiale », ajoute le communiqué.

Pour rappel, le nombre de cas confirmés de variole du singe relayés vers l’OMS avait atteint, il y a quelques jours de cela, près de 560 dans une trentaine de pays. Tedros Adhonom Ghebreyesus, DG de l’Organisation, a appelé mercredi à Genève à ne pas «stigmatiser» les personnes infectées. «Il a pu y avoir une propagation qui n’a pas été détectée pendant un certain temps», a-t-il dit à la presse. La plupart des cas ont été observés dans la communauté homosexuelle. Les investigations se poursuivent. Mardi, l’OMS Europe avait averti que la propagation ne pourrait peut-être pas être entièrement contrôlée et mis en garde contre une possible épidémie cet été.

La variole du singe est une maladie infectieuse relayée à l’être humain par des animaux. L’incubation peut en général aller de 5 à 21 jours et les symptômes ressemblent, en moins grave, à ceux de la variole au cours des cinq premiers jours. Dans la plupart des infections, la situation se résout d’elle-même. Mais elle peut devenir grave dans certains cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.