Moscou déçu par les sanctions européennes «illégitimes»

Le ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a exprimé sa déception face à la décision de l’Union européenne de durcir les sanctions contre Moscou «sous un prétexte farfelu».

0
Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, déçu par les sanctions européennes «illégitimes»

La Russie est déçue par la décision de l’Union européenne d’adopter de nouvelles sanctions qu’elle considère comme illégitimes, a déclaré ce lundi 22 février le ministère russe des Affaires étrangères. «La décision de préparer de nouvelles restrictions unilatérales illégitimes contre des citoyens russes que le Conseil des Affaires étrangères de l’UE a prise le 22 février sous un prétexte farfelu, est décevante», estime le ministère dans son communiqué.

Le ministère a qualifié de déplorable «l’intégration d’instruments illégitimes -ultimatums, pressions et sanctions- dans l’arsenal de la politique étrangère de l’UE», rappelant que le Conseil avait pris cette «nouvelle décision erronée» suite au lancement d’une campagne anti-russe sans précédent en Europe.

«Tout en revendiquant le rôle d’un pôle indépendant sur la scène mondiale, l’UE semble avoir complètement oublié que cela n’est possible que sur la base d’une attitude respectueuse envers les partenaires, du principe de non-ingérence dans les affaires intérieures et d’un strict respect du droit international», a poursuivi le ministère.

Josep Borrell, Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, a annoncé  lundi 22 février que l’UE se préparait à durcir ses sanctions contre Moscou en réaction à l’arrestation et la condamnation du blogueur et opposant Alexeï Navalny.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus