The news is by your side.

Moscou s’attaque aux Big Data US : L’ambassadeur américains convoqué

296

«Il y a qu’une seule raison (à cette convocation) : une ingérence dans les élections russes», a affirmé Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, sur son compte Telegram. Dans un communiqué distinct publié sur son site internet, le ministère a précisé que le diplomate américain, John Sullivan, s’était entretenu avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov. «Il a été souligné au cours de la discussion que la partie russe dispose de preuves irréfutables d’une violation de la loi russe par les géants du numérique américains dans le contexte de la préparation et de la tenue des élections pour la Douma (la Chambre basse du Parlement, ndlr)», a indiqué la diplomatie russe. Elle a ajouté avoir signifié à Washington le «caractère absolument inadmissible d’une ingérence dans les affaires intérieures de notre pays». Le ministère russe n’a pas précisé en détail de quelle violation il était question.
Cette convocation intervient alors que le gendarme russe des télécoms, Roskomnadzor, a adressé la semaine dernière un avertissement à Apple et Google face à leur refus de supprimer l’application de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny.
Des législatives se tiendront du 17 au 19 septembre en Russie sans la participation des alliés de A. Navalny, exclus du scrutin ou contraints à l’exil depuis l’interdiction de leurs organisations, déclarées en juin «extrémistes». A. Navalny, condamné en février à deux ans et demi de prison dans une affaire qu’il dénonce comme politique, a appelé ses soutiens à utiliser son application pour trouver et voter pour les candidats les plus à même de battre ceux du Kremlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :