Muette apparition de Bouteflika en Algérie: Fugace et parlante…

0
Du haut de ses 80 ans, le président algérien Abdelaziz Bouteflika est apparu dimanche pour la première fois depuis le fameux report il y a un mois d’une visite de la chancelière allemande Angela Merkel à Alger. C’est donc pour rassurer quant à « l’esprit vif » d’un chef de l’Etat diminué que photographes et cameramen, accrédités, ont immortalisé l’audience toute présidentielle accordée au ministre des affaires magrébines et africaines Abdelkader Messahel. Fugace, cette apparition du Président de son palais de Zeralda, dans la banlieue d’Alger, est des plus parlantes.
Lors de cette audience, Abdelkader Messahel a présenté au chef de l’État un « exposé sur la situation dans la région notamment au Sahel, au Mali et en Libye », selon l’agence APS. Mais sans la vidéo jointe, on le voit aussi remettre au Président un rapport dont les mains tremblotantes ont de la peine à pouvoir garder. Avec un regard aussi hagard, nul ne prétendra que celui que ses adversaires affublèrent du titre de « trois quart de Président » a une pèche d’enfer. Depuis son élection en 1999, A. Bouteflika, achève son quatrième mandat dans un fauteuil roulant depuis qu’il a été victime, en 2013, d’un AVC. C’est ce que les officiels du système appellent « forme olympique ».

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=FQNamHZMjDs&feature=youtu.be »]

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus