«Nasr Al Islam» s’affiche: Et revendique l’attentat meurtrier du Mali

0
L’attaque ayant coûté la vie à 11 militaires maliens dimanche dernier à Boulikessi a été revendiquée par la nouvelle organisation d’Iyad Ag Ghali, « Jamaât Nasr Al islam wa Al mouminin». C’est le premier forfait revendiqué par cette coalition terroriste issue de la fusion récente de plusieurs groupes actifs dans le Sahel. L’attaque de Boulikessi du 5 mars dernier, près de la frontière avec le Burkina Faso, intervient quelques jours à peine après l’annonce de cette fusion.
L’agence de presse mauritanienne qui fait écho de cette revendication cite un porte-parole du groupe qui annonce que « Jamaât Nasr Al islam wa Al mouminin » serait à l’origine de l’attaque, pendant laquelle ses membres auraient tué plus d’une dizaine de militaires maliens, détruit des véhicules, et emporté de nombreux armements. D’après ce porte-parole, les terroristes n’auraient compté que deux blessés dans leurs rangs.
Il y a lieu de rappeler que l’annonce de la formation de Jamaât Nasr Al islam wa Al mouminin (groupe pour la victoire de l’islam et des fidèles) s’est faite par vidéo, le 2 mars dernier. Y apparaissaient côte à côte plusieurs dirigeants jihadistes. Les groupes concernés sont Ansar Eddine, Al Mourabitoune, la katiba Macina et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Les groupes ayant fusionné étaient connus pour leurs liens avec Al-Qaïda et certains font même partie des organisations ayant pris le contrôle du nord du Mali en mars-avril 2012.
Une source sécuritaire qui connaît la région avait imputé l’attaque au groupe Ansarul Islam, mené par le prédicateur islamiste radical burkinabè Ibrahim « Malam » Dicko, actif dans le nord du Burkina Faso, limitrophe du Mali, et lié à des jihadistes basés dans ce pays. Mais une telle affirmation semble frappée de caducité avec les dernières révélations faites par l’agence mauritanienne d’information.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus