Du nouveau à la tête de la Minurso : Un général de division chinois remplace un général pakistanais

0
Avant de céder sa place à son successeur, Ban Ki-moon, SG de l’ONU, n’oublie pas le dossier saharien. Il vient de nommer le Général de division chinois Wang Xiaojun nouveau commandant de la Minurso, en remplacement du général pakistanais Muhammad Tayyab Azam. Le parcours du général de division chinois le prédispose à assumer ses nouvelles fonctions en tant que force de maintien de la paix dans la région saharienne où un conflit factice de faible intensité est toujours d’actualité. En effet, ce galonné chinois compte à son actif plus de quarante ans d’expérience militaire. Il s’est signalé lors de la deuxième guerre du Golfe quand il a été désigné observateur militaire de l’ONU au Koweït. Né en 1952 à Guantao, province du Hebei, il a rejoint le PLA en décembre 1962 et le Parti communiste de Chine en novembre 1970. Il a obtenu un diplôme de l’Ecole du Parti central et un baccalauréat avant de postuler pour des études militaires à la National Defense university (1997 à 1998). Cette solide formation lui a ouvert les portes d’une brillante carrière militaire, d’abord en tant que commandant adjoint de la Garnison de Hong Kong de la PLA de 1999 à 2004, commandant du district militaire de Hainan de 2004 à 2012, et commandant de la Garnison de Hong Kong, avant d’être promu en 2014 commandant de la région militaire de Guangzhou.
La nomination du haut gradé chinois à la tête de la Minurso prédisposera-t-elle ce corps de la paix à jouer pleinement son rôle dans la région ? La question se pose avec acuité depuis que les séparatistes, en armes, paradent dans ce qu’ils appellent « Première Zone militaire » aux confins maroco-mauritaniens. Et édifient même des fortifications face à l’armée marocaine qui s’est déployée dans la région de Guerguerat.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus