The news is by your side.

Nouveau gouvernement gabonais : Ali Bongo a fait le ménage

14
« J’ai compris le message des Gabonais », a déclaré Ali Bongo qui a réuni mardi 4 octobre le premier conseil des ministres de son nouveau gouvernement expurgé de certains cadres de son entourage. Après la confirmation de sa victoire par la Cour constitutionnelle, les Gabonais attendaient de leur Président un signal fort. C’est désormais chose faite. Même si le gouvernement ne compte pas de figure de proue de l’opposition. Ali Bongo s’est séparé des personnages clefs de son premier mandat dont son directeur de cabinet qui symbolisait ce que les opposants appelaient grossièrement la « légion étrangère ». Cependant, Maixent Accrombessi ne quitte pas définitivement le palais. Il a été nommé haut représentant du chef de l’Etat.
Autre victime, Liban Soleiman qui n’est plus chef de cabinet du président de la République. Il a été chargé de coordonner l’exécution du projet de société d’Ali Bongo. Pour sa sécurité, le président a fait confiance à un Fang du nord où il a été sanctionné dans les urnes.
Enfin, la province marginalisée du Haut- Ogooué entre en force au palais. Martin Bouguikouma devient directeur de cabinet du président. D’autres cadres de la province montent aussi en grade.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :