Nuage politique: Une espèce endémique

0
D’après des météorologues on ne peut plus sérieux, ceux dont Saad Eddine El Othmani ne douterait certainement pas au regard de leur rigueur scientifique, le spectre des nuages s’est élargi en intégrant une douzaine de nouvelles espèces. Et la moitié d’entre elles seraient l’œuvre de l’homme plus que celle de Dame nature.
Faut-il suggérer à cette brochette de météorologues respectés de ne pas laisser tomber de leurs calculs le grand nuage politique qui sévit dans le Royaume depuis les dernières législatives ? En tout cas, il y est endémique. Pas de quoi priver les Marocains d’avoir la tête dans les… nuages. En attendant de voir clair dans le jeu de nos politiques. Le chef de gouvernement désigné pourra les y aider en communiquant plus et mieux. Plutôt que de maintenir le suspens. Le docteur en lui sait ce que le mot assistance veut dire qu’elle soit psychologique ou autre. Alors, activez le divan, pardi !

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus