The news is by your side.

O. Radi poursuivie en détention : Le CNDH a pris part à une audience tenue à huis clos

0 252

Le CNDH s’est également félicité, dans un communiqué, de l’interaction positive du ministère public, de la défense de l’accusé et de la défense de la plaignante vis-à-vis de la demande du Conseil.
«Le Comité régional des droits de l’Homme de la région de Casablanca-Settat avait déposé une requête, au nom de la présidente du Conseil national des droits de l’Homme, en tant qu’institution constitutionnelle qui examine toutes les questions liées à la défense et à la protection des droits et des libertés, le 14 février 2022, pour constater le déroulement de la séance à huis clos», rappelle le communiqué. «Partant du constat qu’aucune des parties au litige ne s’est opposée à la demande, le tribunal a décidé, après délibération, de répondre à la demande du conseil, ce qui lui a permis d’entreprendre la tâche d’observer le déroulement de la séance dans toutes ses phases», explique-t-on.
«Le Conseil national des droits de l’Homme apprécie la décision du tribunal et les parties à l’affaire, qui permettront l’élargissement du processus d’observation des procès de toutes sortes sur la base de cette décision», conclut la même source.
Les audiences du procès du journaliste O. Radi, poursuivi toujours en détention, se déroulent à huis clos conformément à la décision de la Cour prise la semaine dernière, conformément aux vœux de la plaignate. O. Radi a été initialement condamné, en juillet dernier, à six ans de prison, sentence dénoncée en son temps par Amnesty International, Reporters sans frontières (RSF)…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.