Perspective MED
Actualité à la une

OCP : Performances honorables…

Au titre des 6 premiers mois de l’année, le leader mondial de l’industrie des phosphates affiche de bons résultats comparativement à la même période une année auparavant, profitant notamment de bonnes conditions de marché. En effet, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe affiche une progression de 14,9% comparativement au S1 2017 à 26,6 Mrds Dh, grâce notamment à un effet prix positif combiné à une demande soutenue pour les engrais et les acides dont les ventes ont progressé de 21% et de 17% respectivement (notons également que le mois d’avril 2018 a également connu la mise en service de la 4ème usine d’engrais du Groupe). Concernant la roche, les écoulements ont connu une légère hausse des volumes tandis que les prix se sont stabilisés. De son côté, l’EBITDA de l’OCP s’est apprécié de 35,5% à 8,1 Mrds Dh sur la période grâce à la hausse du chiffre d’affaires ainsi que l’augmentation de 3,8x de la production stockée, combinés à l’économie de coûts de 1,07 Mrds Dh réalisée sur la période dans le sillage de la montée en charge de son Pipeline. La marge d’EBITDA gagne ainsi 4,6 points par rapport au S1 2017 pour atteindre 30,1%. Dans ces conditions, le résultat opérationnel récurrent de la société se bonifie de 48,2% à 4,5 Mrds Dh sur la période pour une marge d’EBIT de 16,9%, contre 13,1% une année auparavant. En revanche, le RNPG de l’OCP accuse une baisse de 18,6% à 1,9 Mrd Dh, imputable principalement à une forte détérioration du résultat financier qui passe de 1 038 MDH au S1 2017 à un déficit de -1 635 MDH  au S1 2018 au vu de la hausse du coût de l’endettement ainsi que la réalisation d’un bilan de change négatif (baisse du Dollar US). Au volet bilanciel, le FR du Groupe s’améliore de 39,7% comparativement à fin 2017 à 13,6 Mrds Dh grâce au renforcement des fonds propres, tandis que le BFR se détériore de 36,3% à 10 Mrds Dh sur la période au vu de la hausse des stocks ainsi que le poste clients. Partant, la Trésorerie nette s’améliore de 50% à 3,6 Mrds Dh. En matière d’endettement, la dette nette du Groupe augment légèrement de 2,5% par rapport à fin 2017 à 45,0 Mrds Dh pour un gearing de 57,9% (vs. 59,4% à fin 2017) et des ratios de solvabilité soutenables avec une dette nette sur EBE (annualisé) de x 2,8 et des charges d’intérêts sur EBE de 11%. Enfin et en terme de perspectives, l’OCP s’attend à une forte demande sur le prochain trimestre et qui devrait ralentir au T4 2018, un contexte de prix stables voir à la baisse et à un contexte économique qui devrait rester perturbé principalement par la guerre commerciale entre Washington et Pékin.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More