Olivier: Bientôt le million d’hectares

0 81

Compte tenu de la demande mondiale croissante en huile d’olives, la filière oléicole a bénéficié d’un intérêt particulier du gouvernement notamment à travers un plan dédié. Le contrat-programme 2009-2020 prévoit la plantation de 1.220.000 ha d’oliviers à l’horizon 2020, la production de 2,5 millions de tonnes d’huiles d’olives et l’exportation de 120.000 tonnes d’huiles d’olives. La superficie annuellement plantée en oliviers au cours des six dernières campagnes a été de 33 100 ha en moyenne, ce qui a porté  la superficie globale réservée à cette spéculation à presque un million d’hectares à fin 2014. Cependant, côté exportation, la filière demeure en-deçà des objectifs fixés par le contrat programme et largement derrière  le voisin ibérique qui s’accapare 40% du marché mondial. La filière qui représente 5% du PIBA se limite  à 15%  de l’ensemble des exportations agroalimentaires avec seulement 10 000 tonnes d’huiles et 60 000 tonnes d’olives exportés alors que le contrat programme se fixe comme objectif 120 000 tonnes d’huiles et 150 000 tonnes d’olives à l’horizon 2020. Ce qui en dit long sur l’effort à fournir en amont et en aval pour atteindre ces chiffres pour l’heure irréalistes.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus