Operation US en libye: Un daechien tué

0 47

Une première en Libye.  Les Etats-Unis ont bombardé le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI) et éliminé dans la foulée l’Irakien Abou Nabil, présenté comme le chef du groupe dans le pays. «La mort de Nabil va amoindrir les capacités de l’EI à atteindre ses objectifs en Libye», s’est félicité dans un communiqué Peter Cook, porte-parole du Pentagone. M. Cook a précisé que la frappe avait été «autorisée et initiée avant l’attaque terroriste sur Paris». Selon le porte-parole du Pentagone, Abou Nabil, alias Wissam Najm Abd Zayd Al Zubaydi, a longtemps été «un militant d’Al Qaîda» et était «le plus haut responsable de l’EI en Libye». En juin dernier, les Etats-Unis avaient mené un autre bombardement aérien qui visait le chef terroriste Mokhtar Belmokhtar, lié à Al Qaîda. La mort du chef terroriste n’a jamais pu être confirmée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus