The news is by your side.

Ouverture du consulat US à Al-Qods : Une menace pour l’Exécutif israélien

0 318

Le journal « Israël Hayom », citant une source bien informée, a révélé que « le facteur de tension entre Israël et les Etats-Unis, concernant l’ouverture du consulat américain à Jérusalem-Est occupée, réside dans le manque de coordination entre le Premier ministre israélien Naftali Bennett et son ministre des Affaires étrangères, YairLapid, d’une part et entre l’administration à Washington, d’autre part ».
Selon le journal, « le ministre des Affaires étrangères Lapid a assuré à son homologue américain, Anthony Blinken, son engagement à l’avance, pour ouvrir le consulat américain à al-Qods », expliquant que « Lapid s’est engagé, dans l’un des appels téléphoniques, d’exécuter cet engagement peu après la formation du gouvernement ».
La source citée par Israël Hayoma indiqué que « la position de Lapid est de suspendre l’ouverture du consulat jusqu’à ce que le budget de l’État soit voté à la Knesset, en raison de la composition sensible du gouvernement ».
Le journal israélien a souligné qu’ « environ un mois après la formation du gouvernement, des contacts ont commencé entre les conseillers du Premier ministre, Naftali Bennett, et l’administration sur cette question. La partie israélienne a clairement indiqué dans ces pourparlers que Bennett était opposé en principe à ouvrir le consulat quel que soit le calendrier politique, et même après l’approbation du budget à la Knesset, d’une manière qui a surpris et déçu l’administration américaine ».
Selon la source politique israélienne, A. Blinken a tenu à annoncer la semaine dernière son intention d’ouvrir le consulat, alors qu’il se tenait à côté de Y. Lapid, tout en sachant qu’ « Israël était contre », pour faire passer le message que « Lapid l’a induit en erreur ».
Y.Lapid a nié le bien-fondé de cette affirmation et affirmé « sa position contre l’ouverture du consulat américain à Jérusalem ». Il a a également démenti la nouvelle selon laquelle le consulat sera ouvert unilatéralement par l’administration US, si cette dernière ne parvient pas à un accord avec Israël à cet égard.
Selon les médias israéliens, Y. Lapid« s’est opposé à l’ouverture du consulat à Jérusalem-Est et a déclaré lors d’une réunion avec son homologue américain que cette mesure pourrait désintégrer le gouvernement israélien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.