The news is by your side.

Ovnis : Un groupe unifié mis en place par les Américains

0 110

Un changement au sein du Pentagone concernant le programme d’observation des ovnis. Le département de la Défense crée un groupe qui s’occupera des phénomènes aériens non identifiés dans les zones sensibles.
L’objectif de ce groupe baptisé AOIMSG (Airborne Object Identification and Management Synchronization Group), sera de « détecter, identifier et attribuer les objets d’intérêt dans l’Espace aérien à usage spécial (SUA), et d’évaluer et atténuer toute menace associée à la sécurité des vols et à la sécurité nationale », précise un communiqué du Pentagone.
Sa structure succède à un programme de défense au sein de la Marine américaine, appelé U.S. Navy’s Unidentified Aerial Phenomena Task Force. La nouvelle entité sera supervisée par un conseil exécutif composé à la fois de hauts responsables de la Défense et du renseignement national.
« Les incursions de tout objet aérien dans notre Espace aérien à usage spécial créent des problèmes de sécurité des vols et des opérations, et peuvent poser des problèmes de sécurité nationale. Le département de la Défense prend très au sérieux les rapports d’incursions, par tout objet aérien, identifié ou non identifié, et enquête sur chacun », avance le Pentagone.
L’annonce fait suite à la publication d’un rapport en juin qui n’a pas fourni d’explications sur 144 observations de phénomènes étranges par des pilotes militaires depuis 2004.
Dans ce rapport figurent 18 épisodes qui pourraient démontrer un savoir-faire technologique inconnu des États-Unis, qui serait au-delà des capacités des nations terrestres, indiquait le rapport. Par exemple, сertains objets aériens non identifiés semblaient « rester stationnaires dans des vents en altitude, se déplacer contre le vent, manœuvrer brusquement ou se déplacer à une vitesse considérable sans moyen de propulsion discernable », d’après le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.