The news is by your side.

Pass sanitaire : Le PJD se jette dans la mêlée

0 394

Le groupement des élus Pjidiste considère que «la liberté de circulation, est un droit constitutionnel en vertu de l’article 24 de la constitution». Ecorchant au passage l’exécutif, le groupement a indiqué que l’obligation de la vaccination aurait pu faire l’objet«d’un décret et non d’un communiqué gouvernemental qui n’a pas la force de loi requise comme indiqué dans la constitution».
Le groupement a invité les pouvoirs publics à prendre en considération«les cas de citoyens temporairement dispensés de vaccination pour des raisons de santé et les citoyens ayant des résultats de tests PCR négatifs depuis moins de 72 heures, ou ceux ayant des certificats médicaux attestant qu’ils sont guéris de la Covid-19, pour qu’ils accèdent aux espaces clos au même titre que les titulaires du pass vaccinal».
Les députés islamistes notent qu’il est impossible d’attribuer à des personnes qui ne bénéficient pas de l’autorité nécessaire pour assumer la fonction de contrôler les Marocains.
Pour rappel, l’AMDH, l’Association Justice et Bienfaisance et le PSU ont déjà fait part de leur opposition à cette décision gouvernementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.