The news is by your side.

PECHE : le pélagique en vedette

8
L’Office National de la Pêche a publié les statistiques des captures de poissons au titre du premier semestre 2016. Il en ressort une progression de 21%, comparativement à une année auparavant à 660 704 tonnes. Cette évolution recouvre principalement une hausse de 24% du poisson pélagique à 582 986 tonnes, un affermissement de 1% du poisson blanc à 43 234 tonnes, un accroissement de 1% des céphalopodes à 24 762 tonnes, et une bonification de 6% des crustacés à 3 379 tonnes. S’agissant du chiffre d’affaires, ce dernier a enregistré un accroissement de 5% à 3 246,2 M Dhs au S1-2016. Cette variation intègre une augmentation de 14% des ventes du poisson pélagique à 1 431,3 M Dhs, une hausse de 1% du volume d’affaires du poisson blanc à 757,1 M Dhs, un repli de 4% du chiffre d’affaires des céphalopodes à 1 047 M Dhs et une progression de 18% des crustacés à 154,4 M Dhs . Par zone géographique, les débarquements de poissons pour la Méditerranée ont diminué de 7% à 10 376 tonnes pour un recul de 12% en valeur à 173,2 M Dhs. Sur l’Atlantique, les captures ont augmenté de 22% à 650 328 tonnes (98,4% du total des débarquements) pour une hausse de 6% en valeur à 3 238,2 M Dhs. Par port d’embarquement, DAKHLA (STOCK C) occupe la 1ère place avec 206 497 tonnes au S1-2016 (Vs. 146 353 un an plutôt), soit 31,3% du total des captures. Non loin derrière, nous retrouvons LAAYOUNE avec une contribution de 26,7% au total des débarquements à 176 073 tonnes, contre 120 206 au S1-2015. Enfin le port de DAKHLA accapare 13,8% du total avec 97 485 (contre 108 051 une année auparavant).
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :