Pesticides et OGM: D. Jettou accable l’ONSSA

0 67
Pesticides et OGM: D. Jettou accable l’ONSSA

Driss Jettou a tiré la sonnette d’alarme sur le danger que représentent les intrants chimiques sur la santé des citoyens marocains.

Le recours aux pesticides dans le secteur agricole n’est pas si innocent que ça pour la santé des citoyens. Si les agriculteurs sont dans l’obligation d’utiliser d’en user pour améliorer les rendements, la pléthore de produits chimiques ainsi utilisée s’avère aussi dangereuse pour les utilisateurs que pour les consommateurs.

Intervenant lors d’une session de la commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants consacrée à l’examen du dernier rapport de la Cour des comptes sur l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), Driss Jettou a tiré la sonnette d’alarme. En rappelant que ces pesticides et matières fertilisantes représentent beaucoup de dangers pour la santé des consommateurs marocains.

Le président de la Cour des comptes a dénoncé l’absence de contrôle sur les commerces de détail des pesticides à usage agricole susceptibles de générer des troubles pour l’organisme humain.

Pour rappel, le rapport 2018 établi par la Cour des comptes, publié en septembre dernier, a relevé d’innombrables manquements de l’ONSSA à ses attributions, dévoilant l’incapacité de cet organisme public à remplir ses missions de protection de la santé du consommateur et celle des animaux et des végétaux.

Pis, l’absence de contrôle sur les produits contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) s’avère flagrante dans le Royaume.
Pour les magistrats de la Cour qui ont passé au crible le sujet, le constat est cinglant. L’absence totale d’encadrement juridique pour les OGM est ainsi mis en évidence alors le débat international sur leurs risques potentiels sur la santé fait florès.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus