acheter viagra conte le diathete ajanta pharma limited kamagra prix viagra generique en pharmacie en france acheter viagra amazone photocopie ordonnance pour de viagras sérieux pour acheter du viagra en ligne cialis directions 20mg viagra acheté en inde avis prise de viagra et la vision pharmacie auchan viagra sildenafil citrate 50mg

Plus de la moitié des revenus détenus par 20% de la population

Les 20% de la population les plus aisés au Maroc détiennent 53,3% des revenus des ménages contre 5,6% pour les 20% les moins aisés, selon les résultats d’une enquête réalisée par le Haut-commissariat au plan (HCP).

0
Plus de la moitié des revenus détenus par 20% de la population

Avec un revenu annuel moyen par tête de 57.400 DH, les 20% de la population les plus aisés disposent d’un revenu environ 10 fois (9,6) celui des 20% de la population les moins aisés (6.000 DH), précise le HCP qui vient de publier une note intitulée « Revenus des ménages : Niveaux, sources et distribution sociale »

En milieu urbain, le revenu annuel moyen par tête est de 65.070 DH pour les 20% les plus aisés contre 7.286 DH pour les 20% les moins aisés et le rapport inter-quintile, représentant le rapport entre le revenu moyen des 20% les plus aisés et celui des 20% les moins favorisés, est de 8,9 fois, ajoute la même source, notant que la part des 20% les plus aisés dans la masse totale des revenus est de 52,1% contre 5,9% pour les 20% les moins aisés. 

En milieu rural, les 20% de la population les plus aisés ont un revenu annuel moyen par tête de 40.700 DH et détiennent plus de la moitié du revenu total (52,3%), alors que les 20% les moins aisés, avec un revenu annuel moyen par tête de 4.900 DH, en disposent de 6,3%, soit un rapport inter-quintile de 8,3. Cette concentration des revenus est plus accentuée parmi les 10% de la population les moins aisés et les 10% les plus aisés, relève la note, faisant remarquer que les 10% de la population les moins aisés vivent avec moins de 6.270 DH par personne et par an (7.756 DH en milieu urbain et 5.157 DH en milieu rural), alors que les 10% les plus aisés disposent de plus de 41.705 DH (48.440 DH en milieu urbain et 28.090 DH en milieu rural). Le milieu urbain concentre les revenus les plus hauts. Les 10% de la population les plus aisés vivent avec un revenu annuel moyen par tête supérieur à 48.440 DH, soit 72,4% de plus que celui des 10% des ménages ruraux les plus aisés.

Le revenu annuel moyen de 91.933 DH

Le revenu annuel moyen par ménage au Maroc s’est établi à 91.933 dirhams (DH) en 2019, ce qui équivaut à un revenu mensuel moyen de 7.661 DH, selon l’enquête du HCP. Ce revenu est de 98.483 DH en milieu urbain (8.207 DH par mois) et 77.600 DH en milieu rural (6.467 DH par mois), ajoutant que le revenu total des ménages marocains est estimé annuellement à 767.142 millions de dirhams (MDH). 

Les ménages urbains disposent d’un revenu total 2,8 fois celui de leurs homologues ruraux, respectivement 564.024 millions de dirhams pour les premiers et 203.118 millions de dirhams pour les seconds, précise la même source. En outre, l’enquête fait ressortir que 50% des ménages à l’échelle nationale ont un revenu mensuel moyen supérieur à 5.133 DH, 50% des ménages en milieu urbain ont un revenu mensuel moyen supérieur à 5.609 DH et 50% des ménages en milieu rural ont un revenu mensuel moyen supérieur à 4.237 DH.

Par personne, le revenu annuel moyen est de 21.515 DH au niveau national, équivalent à 1.793 DH par mois, 24.992 DH en milieu urbain (2.083 DH par mois) et 15.560 DH en milieu rural (1.297 DH par mois). Pour la première fois, le HCP a essayé d’appréhender la répartition sociale des revenus à travers une enquête directe auprès des ménages en s’inspirant, dans ce domaine, de l’expérience de l’Institut National de Statistique d’Italie. 

Cette enquête, qui couvre l’ensemble du territoire national et des couches sociales, a été réalisée du premier décembre 2019 à fin mars 2020 auprès d’un échantillon de 3.290 ménages, échappant ainsi aux effets de la pandémie de Covid-19 et renseignant aussi bien sur les sources sectorielles que sur la répartition sociale des revenus des ménages.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.