Poursuivi pour « insulte à l’émir » koweitien : Un député chiite condamné à la prison

0 95
Un tribunal koweïtien a condamné dernièrement un député chiite à 11 ans de prison par contumace, pour «insultes envers le chef de l’émirat et l’Arabie Saoudite». Cette mesure intervient deux mois après une décision de justice similaire qui avait condamné Abdel Hamid Dashti à 14 ans et six mois d’emprisonnement pour des déclarations jugées offensantes envers l’Arabie Saoudite et le Bahreïn, ainsi que pour avoir nui aux relations diplomatiques du Koweït avec ses deux voisins. Le député se trouve à l’étranger depuis plusieurs mois. M. Dashti a confirmé la nouvelle sentence sur son compte twitter, affirmant craindre d’autres condamnations alors qu’il est poursuivi dans une dizaine d’affaires similaires. Le prochain jugement doit se tenir le 10 octobre.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus