Préparatif de Cop22 : Semaine diplomatique déterminante aux USA

A moins de deux mois du démarrage de la Cop22 à Marrakech, les préparatifs battent leur plein. Le Maroc a, dans ce cadre, entamé mercredi une semaine diplomatique intense à Washington. Une mission diplomatique marocaine s’est dépêchée vers le pays de l’oncle Sam pour préparer la participation marocaine de la « Climate week » dans l’espoir de drainer plus de soutien des USA.
Après la fin des consultations informelles, l’heure est à la préparation de la « Climate week » (septembre) qui se tiendra du 19 au 25 du mois en cours en marge de la 71e A.G. de l’ONU à New-York. C’est dans ce cadre que l’envoyée spéciale pour le climat, Hakima El Haité, a participé mercredi au workshop organisé par la National Geographic Society sur l’Accord de Paris et son impact sur les océans. Aujourd’hui, elle a pris à troisième édition de la Conférence « Our Ocean » initiée par le secrétaire d’État John Kerry. Cette visite qui intervient en amont de la Cop vise également à se préparer à la participation marocaine honorable à la « Climate week ». Lors de cette dernière qui se tiendra du 19 au 25 septembre en cours, en marge de la 71e A.G. de l’ONU à New York, le Maroc sera représenté par le président de la Cop22, Salaheddine Mezouar en compagnie de la ministre déléguée sortante de l’environnement H. El Haité, de l’ambassadeur pour la négociation multilatérale, Aziz Mekouar, et du chef du pôle Société civile, Driss El Yazami. H. El Haité et Laurence Tubiana dévoileront d’ailleurs leurs travaux lors de cette A.G. Outre la participation au « Leaders Summit on Refugees » et à l’événement consacré à l’accélération des ratifications de l’Accord de Paris, plusieurs side évents seront aussi organisés par le Maroc. Ces derniers auront pour but le renforcement des capacités de lutte contre le changement climatique, l’efficacité énergétique, l’adaptation aux changements climatiques dans les pays du Sud ou encore la finance climat.
A noter par ailleurs que le gouvernement américain a affirmé par la voix de son Envoyé spécial pour le climat, Jonathan Pershing, que « le Maroc a un rôle de leader à jouer, lors de la conférence de Marrakech, pour fédérer les efforts et favoriser les consensus sur les questions prioritaires ». J. Pershing qui vient de boucler une tournée africaine dans le cadre des préparatifs, a précisé que le Maroc a un rôle de leader à jouer lors de la 22ème conférence de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cop22), qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech. Pershing a tenu à souligner, dans ce contexte, l’importance des efforts déployés par les responsables marocains dans le cadre des préparatifs pour le conclave de Marrakech, rappelant les déplacements effectués à travers le monde par ces responsables dans le souci de réunir toutes les conditions de réussite à la Cop22.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus