Préparatifs de la Cop22 : Le succès se joue à Skhirat

À 2 mois de la Cop22 qui doit aboutir à une ratification de l’accord de Paris sur le climat, les négociations informelles, qui s’étaleront sur deux jours, démarrent demain à Skhirat. Pas moins de 140 négociateurs, représentants 50 pays, y participeront afin de trouver des compromis loin des projecteurs. Une tâche qui ne s’avère pas facile au vu des réticences d’une bonne partie des premiers pollueurs.
En amont de la Cop22 qui se tient novembre prochain à Marrakech, ce ne sont pas moins de 50 pays qui ont confirmé leur présence aux consultations informelles. Lors d’une cession de deux jours, qui devrait se tenir à huis clos, les négociateurs en chef de délégations étrangères des pays participants à la COP22 sont dans le devoir d’avancer dans la continuité sur ce qui a été convenu à Paris (Cop21). Si cette dernière a constitué un front succès avec la conclusion de l’accord de Paris -pour lutter contre le réchauffement climatique-, il faut dire que le texte historique adopté le 12 décembre dernier s’approche déjà de son premier anniversaire sans pour autant être mis en œuvre, et ce, faute de ratification par au moins de 55 pays représentant pas moins de 55 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Autrement dit, tout ou presque reste à faire pour transformer la feuille de route de Paris en plan d’action crédible. Car, quoiqu’avec la ratification récente de l’accord de Paris par la Chine et les Etats-Unis, les engagements actuels des Parties (la proportion d’émission de gaz à effet de serre (par les 26 signataires) engagés dans la mise en œuvre de l’accord avoisine les 42 %) ne suffisent pas à tenir le cap des 2 °C. Ainsi, les participants à cette réunion entrant dans le cadre des travaux de l’instance de négociation multilatérale sur le climat (CCNUCC) auront pour finalité principale d’échanger sur les différents sujets prioritaires pour les Parties, et ainsi préparer au mieux les travaux de la COP22. En substance, les enjeux les plus importants des consultations du 8 et 9 septembre porteront sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris et l’accélération de l’action climatique avant 2020.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus