The news is by your side.

Préservation de la nappe de Berrechid : Enfin, un contrat programme de signé

0 102

Premiers du genre au niveau national, ces contrats, ont été signés par Samira El Haouat, directrice de l’Agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, le président de l’association de producteurs de légumes et celui de l’association goutte d’eau.
S. El Haouat a indiqué que la cérémonie de signature intervient au terme d’une réunion avec Noureddine Ouabbou, gouverneur de la province, avec pour objectif la sensibilisation de l’ensemble des parties concernées sur l’importance de gestion participative de la nappe de Berrechid qui connait une forte surexploitation alors que la persistance de cette situation pourrait avoir de lourdes conséquences.
Les études réalisées ont débouché sur la nécessité de mettre en place un contrat de nappe entre les acteurs institutionnels, permettant d’engager des projets structurels notamment pour maîtriser la demande en eau et améliorer l’offre, ainsi qu’un contrat de concession avec les associations d’usagers d’eau qui ont été créées à l’initiative de l’Agence pour la rationalisation de l’utilisation des eaux de la nappe.
Ce projet de concession encadre les usages faits de l’eau de la nappe et octroie l’autorisation pour une dotation maximale fixée en commun accord avec les agriculteurs à 5 000 m3/an/ha et sera revue en fonction de la pluviométrie et des fluctuations du niveau de la nappe. Tous les agriculteurs seront amenés à installer des compteurs et à transmettre à l’Agence les volumes consommés à une fréquence trimestrielle, avec des sanctions prévues en cas d’abus.
La nappe de Berrechid s’étend sur une superficie globale de 1 500 km2, avec 2 communes situées dans son territoire alors qu’elle présente un déficit hydrique évalué à plus de 30 Mm3/, dû essentiellement au pompage agricole qui constitue environ 95% de son usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.