The news is by your side.

La présidentielle se joue sur le fil du couteau au Pérou !

13
Le suspens aura duré jusqu’au bout pour la présidentielle péruvienne où seules 1.438 voix séparent Pedro Pablo Kuczynski de sa rivale Keiko Fujimori. Une différence minimale mais suffisante pour assurer une victoire toujours pas reconnue par les fujimoristes.
Le candidat libéral P.P Kuczynski a déjà reçu les félicitations de plusieurs chefs d’Etat comme Juan Manuel Santos de Colombie, Michelle Bachelet du Chili, Mauricio Macri d’Argentine sans oublier le président péruvien sortant Ollanta Humala. Il agit maintenant comme président élu et prépare la transition même s’il reconnaît que sa victoire n’est pas encore totalement officielle. Pourtant, la commission électorale a donné jeudi 9 juin, pour la première fois, des résultats à 100%, après avoir reçu par avion les derniers bulletins provenant de la zone où l’armée combat encore le Sentier Lumineux.
Pedro Pablo Kuczynski a obtenu 50,12% des suffrages contre 49,88% pour la populiste de droite Keiko Fujimori, fille de l’ancien président Alberto Fujimori, qui refuse toujours de reconnaître sa défaite. Elle compte sur ces 0,2% de bulletins qui ont été contestés et sont actuellement examinés par des commissions de recours.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :