Présidentielle US : H. Clinton parle d’interférences russes

Hillary Clinton, candidate démocrate à l’élection présidentielle du 8 novembre, a tenu sa première conférence de presse de l’année, lundi 5 septembre, à bord de son avion de campagne, qui l’a conduite dans l’Ohio et l’Illinois. Après une diète de 275 jours, Mme Clinton a assuré qu’elle « [attendait] ce moment depuis longtemps ». Face aux médias, elle est revenue sur le piratage de données du Parti démocrate, il y a quelques mois, que son équipe a vite attribué à des hackers russes, et sur la déclaration controversée de son adversaire républicain, Donald Trump, en juillet, invitant la Russie à communiquer des courriers électroniques de l’ancienne secrétaire d’Etat si elle en avait en sa possession. « Nous n’avons jamais eu un adversaire politique étranger interférant dans notre processus électoral [et] nous n’avons jamais eu un candidat appartenant à un grand parti qui encourageait les Russes à faire davantage de piratage », a-t-elle affirmé.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus