Procès de Gdim Izik: Et rebelote!

0
Le procès des 25 sahraouis poursuivis dans le cadre des événements sanglants survenus fin novembre 2010 à Gdim Izik, reprend ce lundi devant la cour d’appel de Salé.
Traduits une première fois devant un tribunal militaire, les prévenus ont été présentés le 26 décembre 2016 devant une juridiction civile. De lourdes accusation pèsent sur les prévenus coupable d’avoir tué treize personnes, dont onze membres des forces de l’ordre, le 8 novembre 2010, dans le cadre du démantèlement du camp de Gdeim Izik, près de Laâyoune.
Dans un élan de transparence, les autorités marocaines ont autorisé médias et observateurs internationaux à couvrir un procès qui a fait couler beaucoup d’encre. Surenchères et surmédiatisation marqueront, une nouvelle fois, un procès que les adversaires de la marocanité du Sahara tentent d’exploiter pour faire tourner, à plein régime, leur machine de propagande.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus