PROCESSUS DE RECUPERATION

0 55

Le Maroc est décidé à récupérer ses archives auprès de tous les
pays qui en disposeraient. Le processus semble déclenché pour
de bon et une masse de documents ont été récupérés (microfiches)
auprès des anciennes puissances coloniales, la France
et l’Espagne. Ainsi, 2,2 millions de documents ont été récupérés
auprès de Paris (sur 20 millions de documents) et 120.000 de
Madrid. Pas moins de 18 pays devraient être concernés par ce
processus, signale El Mostafa El Ktiri, Haut Commissaire aux
anciens combattants. Dans cette quête, force est de souligner
qu’auprès d’Ankara, le Maroc a intérêt à faire l’effort nécessaire
pour récupérer le fond documentaire qui l’intéresse. Surtout
que ledit fond est rempli d’archives qui attestent de la marocanité
du Sahara.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus