The news is by your side.

Produire propre : B. Gates favorables aux ruptures

0 1 401

Une révolution industrielle pure permettra à l’humanité de sauver la planète d’une catastrophe climatique, a déclaré le fondateur de Microsoft et milliardaire B. Gates dans un article publié par le magazine Wired.
« Pour éviter une catastrophe climatique, le monde entier doit changer la façon de faire des affaires », lance B. Gates. Il importe de trouver d’autres méthodes de produire de la nourriture, de fabriquer des objets, de se déplacer, de produire de l’électricité, de chauffer et refroidir les bâtiments sans émettre de gaz à effet de serre, explique-t-il.
Selon le milliardaire, cet objectif est tout à fait réalisable et trois facteurs entreront en jeu à partir de 2022 qui accéléreront la transition vers une économie propre.
La question du changement climatique restera, d’après lui, un dossier prioritaire l’an prochain alors que les jeunes, les militants et les travailleurs de nombreux pays, même dans les régions dévastées par la pandémie, exigeront que les autorités et chefs d’entreprise se portent responsables de progrès réels dans ce domaine. « Après la récession de 2008, les sondages ont montré que le changement climatique était tombé loin dans la liste des priorités des électeurs du monde entier. Mais le changement climatique ne passe pas au second plan pendant la crise actuelle », affirme B. Gates.
À leur tour, les dirigeants politiques et chefs d’entreprise réagiront à ces demandes en proposant des projets spécifiques pour réduire les émissions, d’après lui. « En 2022 et au-delà, les entreprises seront récompensées non seulement pour avoir investi dans le développement durable, mais aussi pour avoir fait les bons types d’investissements, en particulier ceux dans les technologies propres qui réduisent les émissions », selon les prévisions du milliardaire.
Par ailleurs, il se dit convaincu que les secteurs privé et public commenceront à créer de nouveaux marchés pour les produits bio et écologiques et à récompenser les entreprises qui utilisent les technologies écologiques comme l’hydrogène propre, le captage direct de CO2 dans l’air, le stockage de l’électricité et les carburants durables d’aviation.
Ils peuvent notamment acheter des véhicules électriques, utiliser de l’acier et du ciment plus propres dans le secteur du bâtiment et produire plus d’électricité à partir de sources à zéro carbone. En plus, les gouvernements et le secteur privé mettront en place de nouveaux modèles d’exploitation pour créer des marchés pour les produits verts et accélérer la transition vers une économie propre. « Ma troisième prédiction est donc que nous verrons l’émergence de nouvelles façons de travailler ensemble », conclut B. Gates.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :