The news is by your side.

Propriété intellectuelle : l’OMPIC et l’OEB renforcent leur coopération

0 153

Paraphé par Abdelaziz Babqiqi, Directeur Général de l’OMPIC et António Campinos, Président de l’OEB), lors d’une rencontre sous format virtuel, ce mémorandum a pour finalité de stimuler davantage l’activité inventive au Maroc, par la diffusion de la connaissance technique et l’accès efficace aux données relatives aux brevets et aux documents brevets, indique un communiqué de l’OMPIC.
Les deux offices ont également fait le point sur les perspectives d’actions pour l’année 2022 qui traduisent leur volonté de renforcer davantage leur coopération, ajoute la même source. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique qui lie l’OMPIC et l’OEB et qui vise à développer le système des brevets d’invention, à promouvoir l’innovation et à mettre en place des services et des outils qui facilitent la protection des inventions et encouragent l’accès à l’information brevet.
La coopération entre les deux parties, qui a été renforcée suite à la mise en place du système de validation des demandes de brevets et des brevets européens, porte principalement sur l’échange d’expériences entre les deux offices en matière de gestion et d’examen des demandes de brevets et de diffusion de l’information brevet, le renforcement des capacités des examinateurs de l’OMPIC, l’échange de données et le soutien de l’écosystème de l’innovation. L’activité de propriété industrielle au Maroc affiche une évolution positive et qui vient d’être confirmée par la dernière édition de l’indice mondial de l’innovation (GII), élaboré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), l’université Cornell et l’INSEAD, et publié le 20 septembre 2021, sous le thème “le suivi de l’innovation à travers la crise COVID-19”.
Selon cet indice, le Maroc occupe la 41ème place dans la composante des actifs immatériels, souligne le communiqué, notant que le royaume se classe à la 37ème place dans l’indicateur relatif aux dépôts des marques par origine et PIB et figure dans le top 10 dans le classement des designs par origine et PIB. En outre, le Maroc a gagné cinq places (classé 56ème) par rapport à l’indicateur concernant les demandes de brevet déposées selon le traité de coopération en matière de brevets (PCT) par origine et PIB.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.