The news is by your side.

Protection des données : La BVC adhère au programme « DATA TIKA » du CNDP

0 257

La convention, paraphée par Omar Seghrouchni, président de la CNDP, et Tarik Senhaji, directeur général de la Bourse de Casablanca, formalise l’adhésion de la Bourse de Casablanca à ce programme, lancé le 9 juillet 2020, dans le souci de protéger les usagers du système boursier marocain au sein de l’écosystème financier et de renforcer les mesures de protection des données à caractère personnel. Elle vise également à déterminer les conditions et les modalités de collaboration entre les deux parties ainsi qu’à promouvoir des partenariats en matière de traitement et de protection des données à caractère personnel.
Dans une déclaration à cette occasion, O. Seghrouchni a relevé que ce partenariat permettra le renforcement de la conformité à la loi 09-08, soulignant que « le système financier et le marché boursier illustrent l’importance de la protection des données à caractère personnel dans le système économique ». En effet, la protection des données personnelles constitue un moyen efficace pour fluidifier et encourager les échanges d’informations et, de ce fait, de promouvoir les investissements et les partenariats, tant au niveau national qu’international, a-t-il affirmé. O. Seghrouchni n’a pas manqué de mettre en avant la dimension économique de la protection des données à caractère personnel, en tant que valeur ajoutée au système économique national.
De son côté, T. Senhaji a mis en évidence les milliers de transactions effectuées chaque jour au sein de la Bourse de Casablanca, relevant que « la confiance constitue la monnaie première du marché boursier ». La convention de partenariat d’adhésion au programme DATA TIKA a pour principale ambition de renforcer la confiance des usagers et de veiller au traitement juste, équitable et efficient des données traitées par le système de cotation de la Bourse », a-t-il fait observer. La signature ne porte pas uniquement sur la protection des données à caractère personnel, mais il s’agit également d’un mécanisme d’amélioration de l’environnement boursier de manière proactive, a-t-il soutenu. « De même, il s’agit d’un tremplin pour la mise en place de systèmes de transaction et de commerce entre les différents acteurs économiques en toute quiétude et efficience », a assuré T. Senhaji.
Les programmes DATA TIKA, qui obéissent à une vision collaborative et auxquels ont adhéré différents entreprises, établissements publics, associations et ONGs nationaux, visent à favoriser la confiance dans la manipulation de la data numérique, en particulier celle à caractère personnel. Créée en 2009 en vertu de la loi N° 09-08, la CNDP est chargée de vérifier que les traitements des données personnelles sont licites, légaux et ne portent pas atteinte à la vie privée, aux libertés et droits fondamentaux des individus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.