PVC: Endiguer le dumping américain

Dans le cadre de son enquête de réexamen des mesures Antidumping (qui varient de 22,9% à 56,2%) portant sur le PVC en provenance des Etats Unis, le ministère du Commerce et de l’Industrie indique que ces importations ont progressés de 17,13% sur la période 2014-2018 (+11,52% en volume) et que le prix moyen a connu une baisse de 5%, causant ainsi un dommage à l’industrie nationale.

Parallèlement, le rapport final de l’enquête relève que les exportations de PVC américain font l’objet actuellement de plusieurs mesures Antidumping à l’échelle internationale, notamment en Chine, au Brésil, en Inde et en Turquie, témoignant d’une capacité de production considérable et des coûts énergétiques avantageux aux Etats-Unis.

Sur les 7 premiers mois de 2019, les importations de PVC par les transformateurs marocains se sont fixées à 2 816 T, ce qui semble peser sur la production nationale de PVC et plus particulièrement sur SNEP.

De facto, les conditions de prorogation des droits Antidumping sont, selon les autorités de tutelle, réunies et devraient être reconduites pour une durée de 5 ans supplémentaires. Rappelons que le Maroc avait mis en place ces mesures sur les importations américaines de PVC le 27/12/2013 pour une durée initiale de 5 ans.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus