PVC : Les mesures antidumping activées

0
Le gouvernement vient de mettre en place des mesures antidumping contre les importations du PVC. Une requête a été introduite il y a quelques mois par la Snep provoquant l’ouverture d’une enquête. Cette enquête, deuxième du genre après celle portant sur les importations depuis les Etats-Unis a été introduite la filiale d’Ynna Holding, unique producteur de PVC au Maroc, qui passe par des moments difficiles et accuse les exportateurs de concurrence déloyale sur le marché national. Désormais, des droits supplémentaires de 17,12% et 48,20% sur les importations de PVC en provenance d’Europe et de Mexique seront appliqués pendant une durée de 4 mois à compter de la date de publication de l’arrêté au Bulletin officiel. Le ministère délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce de l’Investissement et de l’Economie numérique chargé du Commerce Extérieur avait mené des auditions publiques dans le cadre de cette enquête en juillet dernier. L’objectif était de permettre aux parties intéressées dans l’enquête de défendre leurs intérêts. Il s’agissait en l’occurrence de la SNEP, dont les représentants avaient rencontré des parties ayant des intérêts contraires. Le ministère, après confrontation des arguments et contre arguments fournis par les parties intéressées dans ladite enquête a finalement donné raison à la société côtée à la Bourse de Casablanca.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus