Rabat condamne les manoeuvres polisariennes à Tifariti: L’ONU appelle au respect du «statu quo»

0 32

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a mis en garde samedi soir contre toute action « susceptible de modifier le statu quo » prévalant au Sahara.

Dans un communiqué de son porte-parole, Stéphane Dujarric, le SG de l’ONU a dit suivre « de près l’évolution de la situation au Sahara ».

« Conformément à la résolution 2414 (2018) du Conseil de sécurité adoptée le 27 avril 2018, et afin de maintenir un environnement propice à la reprise du dialogue sous les auspices de son Envoyé personnel, Horst Köhler, le Secrétaire général appelle à la plus grande retenue », ajoute la même source.

  1. Guterres a souligné, à cet égard, qu’ « aucune action susceptible de modifier le statu quo ne doit être entreprise ».

Le même jour, signale-t-on, un communiqué émanant du ministère des Affaires Etrangères et de la coopération internationale (MAECI) a condamné vigoureusement « les actions de provocation récentes menées par le Polisario dans la localité de Tifariti, à l’Est du dispositif de défense au Sahara Marocain », considérant « qu’il s’agit là d’une nouvelle violation caractérisée du cessez-le-feu et d’un défi flagrant à l’autorité du Conseil de sécurité de l’ONU ».

Le Maroc a haussé le ton ces derniers jours pour protester contre les provocations du Polisario, avec la bénédiction de l’Algérie. Les séparatistes persistent et signent à l’est du mur de défense marocain.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus