Rabat répond à un appel pour l’autonomisation des femmes

Une coalition de 31 pays, dont le Maroc, a procédé vendredi au lancement de l’Appel à l’action sur l’autonomisation économique des femmes à travers le monde. Cette initiative pilotée par les USA encourage les pays à promouvoir l’autonomisation économique des femmes pour éliminer les obstacles juridiques à la participation économique des femmes.

0
Rabat répond à un appel pour l’autonomisation des femmes

Cet appel est une opportunité d’action coordonnée pour s’assurer notamment que les femmes sont habilitées à conduire la réponse mondiale à la pandémie du nouveau coronavirus et la reprise économique.

Dans une allocution à l’occasion de la cérémonie de lancement virtuelle de cette initiative, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a indiqué qu’en tant que membre du groupe porteur de cette initiative, le Maroc adhère pleinement à son esprit.

«Je suis convaincu que cet appel à l’action contribuera à amplifier la promotion des droits des femmes, leur prospérité et leur contribution à la paix et à la stabilité dans le monde», a affirmé N. Bourita, soulignant que les femmes sont de puissants catalyseurs de changement.

«Nous sommes convaincus qu’investir dans l’égalité des genres n’est pas une option. Il s’agit de la seule façon de réaliser un développement durable», a-t-il dit lors de cet évènement auquel ont pris part notamment le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo et la conseillère du président Donald Trump.

De son côté, M. Pompeo a exprimé la gratitude des Etats-Unis pour le leadership et le partenariat du Groupe principal visant à garantir que les femmes aient la capacité de participer librement et pleinement à l’économie mondiale. I. Trump a, ajouté, pour sa part que « ce tout premier Appel à l’action des Nations unies pour l’autonomisation économique des femmes, qui s’appuie sur les piliers de l’Initiative pour le développement et la prospérité mondiaux des femmes (W-GDP), est une reconnaissance de l’engagement collectif des Etats-Unis et des 31 pays qui composent le Groupe principal, à offrir des opportunités économiques aux femmes du monde entier. Nous sommes impatients de continuer à développer ce soutien».

A coté du Maroc, le groupe principal comprend aussi l’Afghanistan, l’Albanie, le Bhoutan, le Brésil, le Cap-Vert, la Colombie, le Costa Rica, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Estonie, la Hongrie, l’Inde, la Jamaïque, le Japon, le Kazakhstan, la Malaisie, les Maldives, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, le Qatar, la République de Corée, les Îles Marshall, Rwanda, Saint-Marin, l’Arabie saoudite, la Tunisie, les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni, l’Ouzbékistan et le Vietnam.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus