The news is by your side.

Rajeunissement de la flotte des hélicoptères des FAR : Un juteux contrat pour Bell ?

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 236

Après avoir commandé des hélicoptères de combat, un contrat aurait été passé avec les Américains pour doter les FAR du fameux Apach, c’est autour des hélicoptères polyvalents qu’un nouveau contrat devrait être scellé. Defensa, site espagnol spécialisé dans la chose militaire, rapporte que le contrat portant sur l’acquisition de 36 hélicoptères serait le lot la société US Bell Textron Inc. Le média espagnol qui fait écho de plusieurs sources parle d’un contrat de 24 hélicoptères Bell-412 EPI, avec 12 autres de plus livrables à une date ultérieure.
«Le vieillissement de la flotte d’hélicoptères de transport exploitée par l’armée de l’air marocaine a atteint un niveau catastrophique notamment en ce qui concerne les hélicoptères Bell. Ceux-ci sont obsolètes et leur disponibilité est insuffisante pour couvrir le fort besoin opérationnel. De plus, la majeure partie de la flotte a été démantelée au cours des dix dernières années», indique Defensa.
Les 24 nouveaux hélicoptères remplaceront les hélicoptères Bell-205, Bell-206 et Bell-212, qui sont sur le point d’être déclassés. Entre 1969 et 1978, le Maroc avait acquis 48 hélicoptères Bell-205, 24 Bell-206B et 5 Bell-212 de l’époque Agusta-Bell, qui ont été fabriqués sous licence en Italie. La majeure partie de cette flotte a été retirée en raison de la détérioration du fuselage, suite à une utilisation intensive pendant la guerre du Sahara, qui a duré plus de 15 ans. Dès lors, il y a maintenant moins de 12 hélicoptères Bell-205/206/212 en service.
Le média rappelle que «de tous les hélicoptères de l’armée de l’air royale marocaine, les Bell-205 et Bell-206 sont les plus exposés aux accidents ou aux atterrissages d’urgence», rappelant dans ce sillage le crash, en avril 2019, d’un Bell-205 près du secteur de Dakhla dans le sud du Maroc, tuant deux membres d’équipage.
Le Bell-412 EPI est considéré comme le candidat le plus en vue pour remplacer l’ancienne flotte, car il s’agit d’une extension des produits Bell Textron, qui opèrent au Maroc depuis 1969. «C’est une version améliorée du Bell-212, dont la variante moderne est le Bell-412 EPI, propulsé par deux moteurs Pratt & Whitney PT6T-9 Twin-Pac, fournissant 15% de puissance en plus que le moteur Bell-412 standard», note Defensa, qui rappelle que les deux hélicoptères Bell-412 EPI ASW dont dispose le Maroc devraient être exploités par la Marine royale.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.