RCA : Les fourberies de Jawad Ziyat !

C’est un simulacre de démission de Jawad Ziyat, président du RCA, et d’assemblée générale qui selon le communiqué n’est ni ordinaire ni extraordinaire. Et pour cause, les adhérents n’ont reçu aucune convocation dans les délais statutaires.

0
RCA : Les fourberies de Jawad Ziyat !

Jawad Ziyat a fait volte-face en revenant sur sa démission qu’il a annoncée via un communiqué, il y a quelques jours lors d’une réunion du Comité Directeur. Un communiqué qui a évité de qualifier l’Assemblée ni d’Ordinaire ni d’Extraordinaire !

Une fausse alerte pour dissuader les opposants et les tireurs de ficelles et attirer l’attention sur la crise financière chronique sous laquelle croule le club ces dernières années depuis le départ de Boudrika. Et c’est d’ailleurs le message essentiel qu’on retient du communiqué spécieux qui s’est enfoncé dans de vaines arguties. 

Et l’on a du mal à voir Jawad Ziyat et son comité directeur se plaindre du manque des moyens alors que le club vient de recevoir 2 millions de dollars suite au transfert de Badre Banoun au club égyptien Al Ahly. 

Le RCA comme d’autres clubs dépensiers tâtonne sans budget prévisionnel. Des dirigeants bénévoles qui abusent du régime associatif amateur pour les riches sans qu’ils aient le sou !  

En tout cas, si Jawad Ziyat n’est plus démissionnaire, l’Assemblée Générale Ordinaire doit être tenue pour rendre les comptes avant d’entamer la nouvelle saison sportive. Et statutairement, l’ordre du jour n’est pas réduit aux rapports moral et financier. Le budget prévisionnel entre autres est une contrainte. Le président tout comme les membres du Comité Directeur ne doivent exécuter que les résolutions adoptées par l’Assemblée Générale. Et le président ne doit ordonner des dépenses que dans la limite du budget approuvé par l’AG. Au RCA et dans tous les autres clubs sans exception aucune, les dirigeants « crachent » sur les statuts et les règlements. L’absence du contrôle des deniers publics par les institutions étatiques compétentes perpétuent les dérapages et les dérives surtout sur le volet financier qui attise les convoitises !

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus