The news is by your side.

R&D : Les Assises régionales du PACTE ESRI 2030 font le plein de partenariats

0 178

Paraphées par le président de l’UAE, Bouchta El Moumni, d’une part, et les présidents du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA), de la Chambre de Commerce, d’industrie et de services (CCIS-TTA), et de la Confédération générale des entreprises du Maroc de la région du Nord (CGEM-TTA), le DG de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), et le directeur du Centre régional d’investissement (CRI-TTA), d’autre part, ces conventions visent à développer des avantages réciproques, en collaborant pour des activités pédagogiques et de formation, d’insertion, de recherche, de transfert de technologie, de développement et de formation du personnel des entreprises, ainsi qu’à promouvoir des axes d’intérêts communs, notamment l’intégration économique et professionnelle des lauréats de l’université.

Ces accords ambitionnent également de développer la recherche scientifique appliquée, de mettre en place des projets de développement, de contribuer au renforcement des liens entre l’université et le monde socioprofessionnel, et de réaliser une synergie de leurs potentiels respectifs.

L’UAE a également signé des accords de coopération avec la société MECOMAR, le groupe Bank Of Africa, et la société Aqua M’diq, visant respectivement à fédérer les efforts et les bonnes volontés des parties prenantes pour la création d’une société imprégnée de la culture et des valeurs du développement durable, en matière de gestion des déchets, à renforcer les synergies entre l’université et le monde socioprofessionnel, et à établir un protocole de partenariat en matière de formation, de recherche scientifique et d’accompagnement des étudiants de l’UAE dans des stages, des projets de fin d’études et des sujets de doctorat.

D’autres conventions ont été signées avec les Universités Moulay Ismail et Mohamed Premier d’Oujda, visant à unifier leurs efforts pour créer des liens de coopération et contribuer au développement de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation dans les domaines d’intérêt commun, le Club des financiers du Nord (CFN), pour permettre aux étudiants de l’UAE d’acquérir une expérience professionnelle dans les métiers de la finance, et l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles (ONOUSC), pour renforcer la coopération dans les domaines culturel, environnemental, scientifique et artistique.

A cela s’ajoute un mémorandum d’entente signé entre l’UAE et Huawei Technologies Morocco, en vue de renforcer la formation des compétences en TIC au niveau des établissements de l’université, chargés de dispenser les dites formations aux étudiants des filières concernées.

Ces accords ont été signés dans le cadre des Assises régionales de Tanger-Tétouan-Al Hoceima du PACTE ESRI 2030, présidées par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui, en présence notamment du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Marzouki, du président du Conseil régional, du maire de Tanger, de parlementaires représentant la région, du DG de l’APDN, du directeur du CRI-TTA, de doyens des facultés relevant de l’UAE, d’universitaires, de représentants des services extérieurs, et d’acteurs économiques et de la société civile.

Ces Assises, dont les trois premières étapes se sont déroulées au niveau des régions de Béni Mellal-Khénifra, Souss-Massa et de l’Oriental, s’inscrivent dans le cadre d’une démarche de co-construction du PACTE ESRI 2030, qui vise à doter le Royaume d’une université rénovée, durable et adaptée aux besoins des étudiants et des territoires. Elles ont été marquées par la tenue de quatre tables rondes autour des thèmes « Inclusion territoriale et développement intégré », « Inclusion économique et compétitivité », « Inclusion sociale et durable » et « Excellence académique et scientifique« . Ces tables rondes ont pour objectif de présenter et discuter les résultats des sessions consultatives tenues en amont, et portant principalement sur le développement de l’université marocaine, notamment sur son harmonisation avec ses ressources humaines et son environnement socio-économique afin de bâtir un système universitaire cohérent constituant une partie intégrante de son territoire régional et national.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.