Réconciliation de Hervé Renard et Hakim Ziyach: Beaucoup de bruit pour rien 

0 22

Faire du futile,  l’utile est semble -t-il la hantise de Faouzi Lekjaâ pour cacher les tares de la gouvernance de la FRMF si ce n’est pas pour infantiliser les « masses solitaires ».
Le président de la FRMF, Faouzi Lekjaâ, qui gère la FRMF à sa guise passe maître dans l’art de l’aliénation. Le clivage sinon les bisbilles entre un joueur qui se regarde le nombril,  Hakim Ziyach,  pour ne pas le nommer était le sélectionneur du onze national,  Hervé Renard, a certes fait couler beaucoup d’encre et de salive. Au lieu d’aplanir le différend entre le joueur et le sélectionneur sans tapage ni bla-bla, Faouzi Lekjaâ en a fait un exploit.
Une bonne opportunité pour éviter les vraies questions des journalistes du sport et non des grattes-papiers. Car à  voir comment elle est gouvernée la FRMF , il y a de quoi dénoncer les dérapages récurrents devant l’impuissance publique du régulateur: L’Etat qui débloque annuellement des sommes démentielles sans responsabilité et reddition des comptes.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus