Réforme des retraites: L’heure est aux grèves perlées

0
La réforme des retraites et son mode de financement est difficilement acceptable pour la Coordination nationale. S’opposant à la réforme du régime de la Caisse marocaine des retraites (CMR, publique), la coordination compte monter au créneau pour protester contre les pouvoirs publics et prévoit une série de grèves pour les 19 février 5 mars prochains. Grèves et manifestations régionales sont ainsi prévues dans un premier temps avant que la protestation n’atteigne son point d’orgue à Rabat, avec une marche nationale. Les membres de la coordination justifient le recours à ces grèves perlées par les derniers « prélèvements sur les salaires des fonctionnaires décidés par l’Exécutif, après l’entrée en vigueur de la réforme de la CMR adoptée par les deux Chambres du Parlement ».A leurs yeux, le gouvernement sortant « veut financer la réforme de la retraite de la CMR par des ponctions sur les salaires des fonctionnaires ». Ce qui est moralement injustifiable et légalement injuste. Les ponctions sur salaires qui ne bénéficient pas de l’assentiment prélable des fonctionnaires conforte une réforme au forceps que le gouvernement entend mener à son terme. C’est toujours les mêmes qui payent alors que les causes des difficultés que la CMR endure sont imputables aux gestionnaires de la caisse. « Il y a eu, récemment, des prélèvements systématiques sur les émoluments des fonctionnaires, qui ne sont pas responsables de la politique du gouvernement » qui avalisait la gestion des caisses de retraites publiques, dénoncent les membres de la coordination mobilisés depuis plusieurs mois. La Coordination réaffirme ainsi son engagement à poursuivre sa lutte jusqu’à l’obtention d’une réforme juste et équitable. Elle rappelle que la réforme, qui porte l’âge de la retraite à 63 ans -contre 60 ans actuellement- ne pourra que nuire aux intérêts des fonctionnaires.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus