The news is by your side.

Regain de tension entre Alger et Rabat : L’ambassadeur algérien rappelé d’urgence

Rien ne va plus entre le Maroc et l’Algérie. Déjà tendues, les relations entre les deux pays maghrébins voisins se trouvent au bord de la rupture. Alger a rappelé urgemment son ambassadeur à Rabat après que le représentant du Royaume auprès de l’ONU a appelé à l’autodétermination de la Kabylie.

0 9 707

Entre le Maroc et l’Algérie, les relations diplomatiques sont sous très haute tension. Ainsi, le ministère chapeauté par Ramtane Lamamra, nouveau chef de la diplomatie algérienne, a annoncé dimanche le rappel pour «consultation avec effet immédiat» de l’ambassadeur algérien à Rabat.
Le département de R. Lamamra broie du noir face au désintérêt affiché par le Maroc à l’égard du communiqué algérien du vendredi 16 juillet, le sommant de présenter des «clarifications» sur son soutien à l’autodétermination de la Kabylie.
«L’Algérie attendait du Royaume du Maroc qu’il clarifie sa position définitive sur la situation d’une extrême gravité créée par les propos inadmissibles de son ambassadeur à New York», souligne le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié dimanche et relayé ensuite par la presse algérienne.
«Depuis lors, et en l’absence de tout écho positif et approprié de la partie marocaine, il a été décidé aujourd’hui, le rappel, avec effet immédiat, pour consultations, de l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, sans préjudice d’autres mesures éventuelles en fonction de l’évolution de cette affaire», indique la diplomatie algérienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.