Région de Fès-Meknès: Et le Wali créa son CREA

Ubuesque, c’est le moins qu’on puisse dire sur la soi-disant création du CREA, ce Comité Régional de l’Environnement des Affaires de la région Fès -Meknès, par le Wali Saïd Zniber qui se perd en conjectures.
Exploitant la présentation du bilan du CRI de la région pour le compte de l’année 2016, S. Zniber, Wali de la région de Fès-Meknès et gouverneur de la Préfecture de Fès a bien saisi l’opportunité pour présider aux destinées du Comité Régional de l’Environnement des Affaires par le truchement d’une charte signée en présence des uns et en l’absence des autres, presque tous les autres. Car il faut rappeler que si le CNEA ( Comité National de l’Environnement des Affaires ) est régi par un décret, publié au bulletin officiel, il n’en est pas de même pour les CREA où le vide juridique fait foi et loi. Surfant sur ce vide dans ladite charte signée hier avec les deux « CGEM » de la Région (Meknès -Ifrane et Fès -Taza) -sic et resic- , le Wali qui s’est avéré néophyte dans la gouvernance gubernatoriale , s’est arrogé le droit de désigner les membres du CREA et de définir même les modalités de son fonctionnement via un arrêté.
Reléguant les gouverneurs des autres huit provinces de la région à de simples figurants, S. Zniber persiste à intervenir comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il en va de même pour le Directeur du CRI qui avec la présentation du bilan 2016 qu’il a donnée , a fait bailler l’assistance . Un directeur qui s’ingénie à plaire à son maître au lieu de s’atteler à sa tâche principale : celle de servir les contribuables sur un pied d’égalité.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus