Résultats Semestriels: La foire aux profit warnings

0 55

Au regard des résultats publiés, la cote casablancaise a clôturé la première moitié de l’exercice 2015 sur une piètre performance, comme en témoigne la publication de 10 profit warnings (contre aucun profit warning publié au S1- 2014). Au vu de leur poids, les secteurs du pétrole & gaz et de l’immobilier continuent de tirer vers le bas toute la cote éclipsant la performance des autres secteurs, tels les banques, les assurances, l’électricité, l’agro-alimentaire et le matériel informatique & ingénierie. Sur les 72 sociétés ayant publié leurs résultats, 49 sociétés ont affiché des revenus en hausse et 39 entreprises ont affiché un RNPG en appréciation. En somme, le CA consolidé de l’ensemble de la cote s’est dégradé de 7,5% pour s’établir à 118,5 Mrds Dhs (contre +5,8% au S1-2014). Recouvrant une chute de 49,2% du CA consolidé de Samir à 12 487 M Dhs, compte tenu de ses difficultés de trésorerie et de commercialisation (concurrence acharnée des produits raffinés importés). Le tout suivi d’une décrue de 81,3% du CA d’Alliances à 373,3 M Dhs, intégrant un recul sur tous les segments de construction.
A contrario, on notera l’affermissement de 38,5% du CA consolidé de Taqa morocco à 4 355,8 M Dhs, en lien particulièrement avec l’augmentation du taux de disponibilité des unités 5 et 6 Et, une bonification de 13,9% des revenus de Maroc Telecom à 16 583 M Dhs, attribuable à l’intégration des nouvelles filiales africaines (Atlantique Telecom). Il convient de souligner la résilience du secteur bancaire avec une contribution positive de 0,5 pt à la croissance des revenus de la cote et ce, en dépit d’un ralentissement notable des crédits.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus