Retraite des parlementaires: La réforme en voie d’être bouclée

0 21

Habib El Maliki a annoncé jeudi 14 juin les nouvelles dispositions se rapportant aux retraites des parlementaires. Suspendues pendant plusieurs mois, lesdites pensions ont même nourri la polémique appelant à leur suppression. Cela n’a pas empêché pour autant que des réunions de la Chambre des députés aient lieu avec les chefs des groupes parlementaires pour évaluer les solutions proposées par toutes les composantes de ladite chambre pour procéder à la réforme du régime des retraites, devenu obsolète depuis le 1er octobre 2017.
Dans un communiqué de la première Chambre du Parlement, on insiste également sur le fait que la réforme ne peut reposer uniquement sur la demande de subventions publiques. Le régime de retraite doit surtout « compter sur ses ressources propres ».
C’est ainsi que de nouvelles dispositions prévoient, selon un nouveau projet de loi, que les élus de Nation ne percevront leurs pensions qu’à l’âge de 65 ans, au lieu d’en bénéficier à la fin de leur mandat parlementaire, comme auparavant. Quant au montant mensuel de la retraite, il a été revu à la baisse. Ainsi, de 1000 DH précédemment, il sera de 700 seulement pour chaque année législative.
Les cotisations ne connaîtront aucun changement afin que le budget public ne subisse nulle autre dépense. Enfin, précise le communiqué, la retraite ne saurait être confondue avec des rémunérations ou indemnités ministérielles ou autres.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus