viagra la pharmacie de fours acheter cialis sans ordonnance forum marie claire lasix le viagra moins cher en belgique qu'en france achat cialis en ligne forum viagra générique prix 12 kamagra sildenafil 100mg derive du viagra en pharmacie sans ordonnance viagra sans ordonnance strasbourg nom générique du viagra

Réunion du Conseil de sécurité sur le Sahara: Les séparatistes déboussolés… 

C’est à huis clos que le Conseil de sécurité a tenu, mercredi 21 avril, une réunion par visioconférence consacrée à l’examen de la question du Sahara occidental.  Michael Kingsley-Nyinah, sous-secrétaire général de l’ONU par intérim pour l’Afrique, et Colin Stewart, représentant spécial et chef de la MINURSO,  se sont relayés pour informer les Quinze sur la situation qui prévaut sur le terrain. Le Polisario fait grise mine… 

0
Réunion du Conseil de sécurité sur le Sahara: Les séparatistes déboussolés… 

La séance de mercredi a été marquée par la présentation d’une proposition des Etats-Unis, relève l’AFP, qui appelle les parties à adopter une attitude «constructive» sur le terrain avec la mission de paix de l’ONU, «éviter l’escalade» et accélérer les démarches pour nommer un nouvel émissaire onusien «afin de relancer dès que possible un processus politique bloqué». Washington avait déjà exhorté, il y a quelques semaines de cela, le secrétaire général de l’ONU à nommer un successeur à Horst Köhler.

Mais l’initiative US a été rejetée par l’Inde, la Chine, le Kenya, la Tunisie et le Niger au motif qu’elle «pourrait être mal interprétée et devenir contreproductive», ajoute la même source. Sauf que le Kenya a plaidé pour un rôle de l’Union africaine dans le règlement du conflit. 

Même en n’étant pas sur la même longueur d’ondes, les Quinze étaient unanimes à solliciter la désignation d’un nouvel émissaire de l’ONU. D’après des observateurs, la réunion de  mercredi ne diffère guère de la rencontre du 21 décembre organisée sur demande de l’Allemagne. 

 «Il est regrettable que le Conseil de sécurité ait raté une autre occasion de remettre les pendules à l’heure en tenant l’État occupant marocain pleinement responsable des graves conséquences de sa violation documentée du cessez-le-feu de 1991 et de l’Accord militaire n°1 par l’opération menée le 13 novembre 2020, ainsi que son nouvel acte d’agression contre le territoire sahraoui libéré», déplore le représentant du Polisario à New York-t-il. Il se réfère ainsi à la libération par les Forces armées royales (FAR) du passage d’El Guerguerate après plusieurs semaines de blocage et à la frappe de l’armée marocaine à l’Est du mur de sécurité du 7 avril ayant causé la mort de deux officiers du Polisario.  

Le communiqué des séparatistes ne déroge pas aux précédents textes, pointant une fois de plus la «passivité» de la MINURSO face aux «violations commises» par le Maroc au Sahara. Très remonté contre ce qu’il qualifie d’ «inaction» du Conseil de sécurité, le Polisario estime que cette attitude  «mine non seulement les perspectives de relancer le processus de paix, mais laisse également la porte ouverte à l’escalade de la guerre en cours».

A la veille de la réunion de mercredi, le chef de la diplomatie marocaine a eu une série d’entretiens avec quelques chefs de diplomatie de pays membres du Conseil de sécurité, tels la France, l’Irlande et le Vietnam. A Moscou, l’ambassadeur du Maroc a eu des entretiens avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.