comment acheter du viagra vrai sur internet cialis 5 mg acheter prix cialis parapharmacie leclerc cleunay rennes acheter cialis en pharmacie cialis générique pas cher viagra pour homme avec ou sans ordonnance acheter du cialis en ligne pas cher quel pharmacie vend du cialis sans ordonnance propecia en ligne quel est le prix du cialis generique en pharmacie

Rien ne va plus entre Israël et l’Iran: La guerre des bateaux fait des vagues

Une attaque a visé un navire civil iranien le 6 avril en mer Rouge, a annoncé mercredi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de ce pays. En parallèle, Israël a notifié aux États-Unis une attaque en «représailles» commise dans la même zone, selon un responsable américain cité par le New York Times.

0
Rien ne va plus entre Israël et l’Iran: La guerre des bateaux fait des vagues

Le ministère iranien des Affaires étrangères a confirmé ce 7 avril une attaque ayant visé la veille l’un des navires du pays en mer Rouge, plus précisément le navire commercial Saviz. «L’explosion s’est produite mardi matin au large de Djibouti et a causé des légers endommagements sans avoir causé de victimes. Il s’agissait d’un navire civil qui y stationnait pour sécuriser la région contre les pirates», a précisé Saeed Khatibzadeh, porte-parole de la diplomatie. Le porte-parole a également précisé qu’une enquête était en cours.

Plus tôt, l’agence iranienne Tasnim avait rapporté qu’un navire utilisé par les forces armées de la République islamique avait été endommagé dans les eaux de la mer Rouge par «l’explosion de mines magnétiques sur sa coque».

Cette confirmation de Téhéran intervient alors que le New York Times faisait, lui état d’une attaque israélienne de «représailles» contre un navire iranien en mer Rouge. Le journal a relayé les propos d’un responsable américain, selon lequel «les Israéliens avaient notifié aux États-Unis que leurs forces avaient frappé le navire vers 7h30 du matin (heure locale)». 

L’attaque s’est produite le jour où l’Iran et les États-Unis ont lancé des pourparlers indirects à Vienne portant sur la possibilité de relancer l’accord sur le nucléaire. Les autres puissances, dont la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, y prennent également part. Les parties iranienne et américaine ont qualifié ces pourparlers de «constructifs».

Ce n’est pas le premier incident de ce type entre Israël et l’Iran. Le 25 mars, la chaîne de télévision israélienne Canal 12 a relaté que l’Iran avait tiré un missile contre un cargo de la société israélienne XT Management en mer d’Arabie. Le 12 mars, l’Iran a accusé Israël d’être derrière l’attaque du navire iranien Shahr-e-Kord en Méditerranée. Elle aurait provoqué un incendie à bord, mais n’aurait fait aucune victime. En outre, en février, le navire israélien MV Helios Ray transportant des véhicules a été endommagé non loin du détroit d’Ormuz. Les enquêteurs israéliens ont déclaré qu’il s’agirait de l’opération d’un commando iranien ayant installé une mine ventouse sur la coque.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.